Notre critique du jeu Zombie 15′

Courez!!!!

Fiche du jeu Zombie 15'

Le Mowglie des zombies

Voici une petite tranche de vie : j’ai grandi avec les zombies.  Bon, pas au sens de Mowgli dans la jungle, mais je suis du groupe d’âge qui a vu naître et évoluer les jeux vidéo Resident Evil et toutes les variantes de zombie dans les jeux et les films.  Je ne ferai pas une analyse du pourquoi ce genre d’ennemi attire les foules depuis des lustres, mais tout ça pour vous mettre en situation que je suis un peu biaisé envers l’univers des zombies.  Est-ce que Zombie 15’ fait honneur à son thème? Oui Oui Oui!… et voici pourquoi!

Zombicide vs Zombie 15’

Avec la popularité assez incroyable de la série de jeux Zombicide, il est évident qu’un jeu avec des figurines de zombie y sera comparé.   Dès le départ, je vous l’assure, le jeu Zombie 15’ est complètement différent de Zombicide.  Oui, les deux jeux ont des plateaux modulaires qui représentent une ville.  Oui, il y a des figurines de zombies et oui ce sont 2 jeux coopératifs, mais les similitudes s’arrêtent là.  Zombicide est, en gros, un jeu de dés.  On se déplace et l’on brasse les dés pour attaquer.  Zombie 15’est un jeu coopératif en temps réel sans aucun dé.

La patate chaude avec des zombies?

Zombie 15’ n’est pas le premier jeu coopératif en temps réel, mais ce n’est pas un genre si courant que ça non plus.   Le jeu se joue avec une trame sonore qui dicte les actions du jeu.  Je vous entends me dire : « Une trame sonore?  C’est dont ben quétaine!?!  Comme dans le temps avec le jeu Atmosfear? »  Bon calmez-vous un peu… moi aussi je pensais ça avant de l’essayer, mais c’est vraiment loin d’être quétaine.  Premièrement, c’est des zombies… ce n’est pas quétaine des zombies!  Euh… OK… j’imagine que ça dépend du point de vue.  On revient sur le sujet.  La trame sonore dure 15 minutes (d’où le titre) et en plus de faire une trame d’ambiance, une fois de temps en temps on entend un grognement de zombie.  À ce moment-là, on pige une carte zombie et on ajoute le nombre de zombies dicté par la carte aux joueurs dont c’est le tour au moment du grognement.  Ça devient donc un peu le jeu de la patate chaude, car même si c’est un jeu coopératif où, comme le suggère le genre, on doit s’entraider, c’est plus fort que nous, on ne veut pas que le grognement arrive pendant notre tour, alors on se dépêche de compléter nos actions et on passe au suivant!  De toute façon, la rapidité est un aspect crucial du jeu, car les objectifs des missions doivent être complétés avant la fin de la trame sonore (15 min).

Présentation du jeu Zombie 15' par LilloJEUX

Au-delà de la patate, il se passe quoi?

Caractéristiques du jeu Zombie 15' par LilloJEUXJuste pour mettre les choses aux clairs, il n’y a pas de patate dans le jeu…  À notre tour, nous avons 4 actions dont  avancer d’une tuile, entrer dans un bâtiment, sortir d’un bâtiment, fouiller dans un bâtiment, utiliser des objets et attaquer (il faut souvent attaquer…).  Les actions avancer et entrer/sortir d’un bâtiment n’ont pas besoin d’explications, mais fouiller dans un bâtiment est très nécessaire et très dangereux.  Il faut comprendre que contrairement à Zombicide, les combats ne sont pas gérés par des dés, donc l’attaque est toujours réussie.  Évidemment ça serait trop facile, donc dans le cas des armes à feu, les munitions sont très limitées et dans le cas des autres armes, elles s’usent jusqu’à être complètement inutilisable.  Pour maintenir une capacité d’attaque raisonnable, il faut donc fouiller régulièrement.  Le problème c’est que fouiller est extrêmement dangereux.  Il y a presque autant de zombies cachés que d’armes!  C’est donc très important de ne pas attendre que son arme soit complètement inutilisable avant de fouiller, car il y a de fortes chances qu’on en ait besoin en fouillant!

Pour ce qui concerne l’attaque, chaque arme a une capacité d’attaque qui représente le nombre de zombies abattus par action, le niveau sonore de l’arme qui oblige l’attaquant à mettre le nombre de zombies équivalent au niveau sonore de l’arme dans la boîte de la horde(je vais y revenir plus tard), il y a le nombre de munitions/ou le nombre d’attaques possibles avant la dégradation complète de l’arme et finalement la capacité de retenue de l’arme qui détermine combien de zombies peut être avec nous, sur une même tuile, sans nous faire tomber et diminuer notre vie.

Pas de joueur alpha… seulement un zombie alpha

Une des mécaniques importantes du jeu qui contribue à accentuer considérablement l’aspect coopératif du jeu est la capacité de retenue des armes.  Même si l’on est à court de munitions ou que notre arme est tout simplement cassée, il se peut qu’on ait tout de même assez de force pour retenir les zombies sans conséquence pour notre « santé » en attendant les secours.  Croyez-moi, ça arrive régulièrement.  J’adore cette mécanique, car je la trouve très immersive!  On les retient et on espère que les secours arrivent avant que d’autre arrive (par le grognement de la trame sonore)  c’est donc assez important de rester uni ou de se diviser en petites équipes de deux, mais un cavalier seul ne fera pas très long feu dans Zombie 15’.

Qu’est-ce que j’entends par joueur alpha?  Le défaut le plus commun des jeux coopératifs est le « syndrome » du joueur alpha.  C’est-à-dire qu’un joueur, généralement le plus expérimenté, prendra les décisions pour tout le monde.   Dans ce cas-ci, le joueur alpha est étouffé par la patate chaude!  Le jeu est tellement rapide.  On veut tellement faire vite à notre tour pour éviter le grognement de zombies dans la trame sonore, qu’on est juste content que notre tour soit passé et qu’on se concentre sur ce qu’on va pouvoir faire au prochain tour pour ne jamais perdre de temps.

Zombie 15’ est le jeu parfait?

La réponse courte est non.  Premièrement, le jeu est annoncé pour 2 à 4 joueurs, mais réellement c’est un jeu à 4 joueurs où il est possible de jouer de 2 à 3.  C’est du pareil au même?  Pas tout à fait.  Comme je l’ai mentionné un peu plus haut, le jeu est rapide.  Il faut évaluer plusieurs options en peu de temps et la situation qui semble, un moment, facile, peut vite se transformer en enfer avec la horde.  La Horde!  J’ai oublié de discuter de la Horde!  J’y reviens après, c’est promis!   Bref, tout ça pour dire qu’à 2 joueurs vous devez chacun jouer 2 personnages, un après l’autre.  C’est donc beaucoup de gestions.  Ce n’est pas un mauvais jeu pour 2, mais ce n’est vraiment pas l’expérience idéale.  À trois joueurs, c’est un peu mieux, car tous les joueurs ont une action supplémentaire pour compenser le joueur manquant.  C’est mieux, mais à mon avis, Zombie 15’ est un jeu pour 4 joueurs.

Le deuxième et dernier défaut est le temps de mise en place.  Pour suivre le plan et construire la carte de la ville pour le scénario donné, il faut prévoir environ 15 minutes.  Oui oui, vous avez bien compris.  15 minutes de mise en place pour 15 minutes de jeux.  Ce n’est pas idéal.  C’est ce qui fait que certains joueurs décrochent un peu du jeu, même avec les scénarios qui se suivent un après l’autre (on garde nos équipements, et l’histoire continu), car le temps de mise en place est un peu trop longue.  Ça aurait vraiment été fantastique si le recto des tuiles avait pu s’agencer en tout temps pour servir de second scénario sans tout recommencer tuile par tuile, mais je comprends que ce n’était probablement pas possible.

La fameuse horde

Bon, c’est le moment.  Attachez-vous, je vais discuter de la fameuse horde!  Lorsqu’on attaque un zombie avec une arme bruyante, on doit mettre le nombre de zombies équivalent au niveau sonore de l’arme en question dans la boîte horde.  Lorsqu’on entend un grognement de zombie dans la trame sonore, on pige une carte zombie qui nous dit combien de zombies ajouter à notre emplacement.  Dans cette même pioche, il y a aussi des cartes hordes, auquel cas, comme vous le devinez surement, vous devrez vider la boîte horde sur votre emplacement.  Laissez-moi vous dire que ça change vos plans quand plus de 6-7 zombies vous arrivent dessus en même temps!!!  C’est une mécanique que j’adorrrre!!!  C’est très imprévisible, chaotique et ça ajoute beaucoup au thème!

En parlant de thème!

À ce point-ci de la critique, c’est probablement évident, mais je vous le confirme, le thème est très réussi.  L’ambiance de la trame sonore, le graphisme des tuiles de jeu, les cartes, les figurines et les mécanismes de jeu, tout y est.  C’est un des jeux le mieux ancrés dans sa thématique auquel j’ai joué.  On le voit, on y croit, on y est, tout y est!  Pour les amateurs des zombies, c’est LE jeu!

Présentation du jeu Zombie 15' par LilloJEUX

On l’achète ou non cette patate-là?

Sans hésitation, on l’achète!  Zombie 15’ est un des meilleurs jeux coopératifs auxquels j’ai joué.  Il règle de problème du joueur alpha qu’on retrouve souvent dans ce genre de jeu avec une superbe trame sonore.  Le thème déborde du jeu par ses mécanismes et sa présentation.  La tension est au rendez-vous et les mécaniques bien ficelées.  J’adore ce jeu et le recommande fortement!!!  Bon c’est assez, je m’en vais y jouer!

Conclusion de la critique du jeu Zombie 15' par LilloJEUX

 


Mentionné dans ce blogue :