Top Menu

Jeux éducatifs

L’éducation par les jeux de société

Je suis quelqu’un qui a toujours aimé jouer.  Je me souviens très clairement de toute ma jeunesse (même un peu moins jeune…) avec mes blocs lego, mes centaines de voitures et ma figurine de Batman.  Lorsque j’ai eu mon premier enfant, je sentais la pression de trouver des jeux éducatifs à tout prix.  C’est probablement un petit côté « papa indigne », mais je n’ai jamais cédé.  Quand il venait le temps de choisir un jouet, il devait avoir l’air le plus amusant possible (et souvent dans une thématique de Batman, mais ça c’est un autre sujet…) Tant mieux s’il avait un petit côté éducatif, mais ce n’était pas du tout un facteur dans mes choix. Ce qui était important pour moi, c’est qu’il ait du plaisir au maximum!

Malgré tout, l’insistance sur les jouets éducatifs semble s’essouffler lorsque nos enfants atteignent 3 ou 4 ans. Pourtant, c’est à ce moment-là que j’ai eu une épiphanie!!  Bon… euh… pas vraiment.  C’est plutôt à ce moment-là que j’ai découvert l’univers des jeux de société.  Vous allez me dire bon, il veut vendre ses jeux… eh bien non!  En fait oui, mais ce n’est pas le point ici!

Jeux éducatifs

Jeu de société Croc!

Je ne suis pas un psychologue et je n’ai pas de formation dans le sujet.  Je n’ai pas non plus fait d’étude sur une population de 1000 enfants (j’ai 2 enfants et c’est déjà assez de défis…), mais je peux tout de même vous partager quelques-unes de mes observations.

Sans trop pousser loin, on réalise vite que les jeux de société aident les enfants à jouer calmement, se concentrer, interagir avec les autres et communiquer, mais ce qui me fascine c’est la facilité d’apprentissage des règles et l’évolution incroyablement rapide d’une partie à l’autre dans la complexité des stratégies de mes enfants.  Vous avez surement déjà fait le commentaire qu’on ne voit pas grandir nos enfants?  Mais depuis qu’on joue à des jeux en famille, je vois leur évolution à vue d’œil. Au départ je remarquais qu’ils performaient seulement dans les jeux qui demandaient une stratégie à court terme.  Plus ça va, je vois qu’ils pensent de plus en plus loin.  Évidemment, je ne m’attends pas à jouer à un jeu comme Caverna avec un enfant de 6 ans, mais quand même, j’ai récemment introduit des jeux comme Lanterns, Asking for Trobils ou Cacao sans la moindre difficulté.  Après une seule partie, mon garçon a pu expliquer le jeu Asking for Trobils à mes amis lors d’une soirée.  Évidemment, ce n’était pas parfaitement fluide, mais l’essentiel y était.

Ce qui est intéressant avec les jeux de société c’est qu’ils introduisent plusieurs concepts de notre vie de tous les jours en les rendant amusants.  Je prends par exemple la gestion d’argent.  Dans beaucoup de jeux, on en récolte, mais on en dépense dans un but d’en faire plus.  Derrière la gestion d’argent, il y a aussi les mathématiques d’addition et de soustraction qui sont sollicités régulièrement. On retrouve aussi souvent le concept de la gestion de risque, comme dans le jeu King of New York où on brasse les dés et si on aime plus ou moins le résultat on peut les brasser à nouveau, sauf qu’on peut avoir pire aussi… Certains jeux développent le talent pour le « bluff »… bon c’est peut-être pas la meilleure qualité à développer chez un enfant… on oublie celle-là…  Plus sérieusement, mon habilité préférée, développée par les jeux de société, est la prise de décision.  Ils sont poussés à bien évaluer les avantages et les inconvénients de chaque action avant de la poser.  Ça peut sembler anodin, mais c’est une qualité que j’admire chez les gens et ça permet, à mon humble avis, de s’habituer à voir au-delà de ce qui semble bénéfique à ce moment précis.

Jeux éducatifs

Jeu Les Trois Petits Cochons

Le plus beau là-dedans, c’est que peu importe si les jeux de société sont une bonne source d’éducation ou non, c’est une belle occasion de passer un merveilleux moment en famille! Je vous souhaite de vous amuser au maximum et si vos enfants embarquent dans le jeu, essayez-en avec eu au-delà de leur âge recommandé, vous serez surpris!

Pour lire la partie 2, c’est ici !


Mentionné dans ce blogue :


Plus de jeux pour la famille ici !!!!


, , , ,