Top Menu

Notre critique de Dominion

Notre Critique de Dominion


 Simple et rapide

Un jeu simple et rapide où l’on crée sa propre chance.

Fiche Dominion

Le but du jeu

Accumuler le plus de points victoire dans son deck.

La mise en place

La mise en place est assez simple. Chaque joueur commence avec 3 cartes domaine et 7 cartes de cuivre. Le jeu propose 5 scénarios de combinaison de 10 cartes royaume à placer sur le jeu. Il ne reste qu’à disposer les cartes de points victoire sur la table et tout le monde est prêt!

Le déroulement d’une partie en bref

À leur tour, les joueurs doivent exécuter 3 phases; action, achat et ajustement. La phase action permet de jouer une carte action en main et appliquer son effet (exemple : piger des cartes supplémentaires, augmenter son nombre d’actions, etc.). La phase achat permet au joueur d’acheter une carte royaume (carte d’action), de trésor (monnaie) ou de point de victoire à partir de la monnaie en main. Durant la phase ajustement, on défausse les cartes non utilisées dans sa défausse personnelle. Toutes les cartes jouées (même la monnaie) demeurent donc dans le deck du joueur. Une fois le tour terminé, on reprend 5 cartes en main à partir de son deck et s’il n’y a pas assez de cartes, on brasse la défausse personnelle pour refaire le deck en question.

Mon opinion

Caractéristiques de Dominion

Dominion est l’un des jeux dont j’ai joué le plus souvent. Il est simple, très rapide, facile d’apprentissage pour les nouveaux et surtout sans compromettre sa rejouabilité.

Le jeu de base propose 5 scénarios. Certains favorisent l’interaction entre les joueurs par l’ajout de carte action qui nuit à vos adversaires en donnant des points négatifs où en enlevant des cartes de leur main, tandis que d’autres scénarios facilitent l’acquisition de richesse.  C’est ce qui permet de garder le jeu un peu différent à chaque partie. Même s’il n’y a pas tant de différence entre les cartes d’actions, la dynamique de la partie change quand même assez significativement d’un scénario à l’autre.

Étant un jeu de cartes, il est inévitable que le facteur chance soit présent et ce, peu importe le scénario, par contre, la particularité de ce type de jeu est qu’on crée sa chance. Le but du jeu est d’amasser le plus de points dans notre deck, mais trop de cartes de point nuisent à notre progression. Si notre deck a un trop gros pourcentage de cartes point, il sera moins probable de piger suffisamment de cartes trésors pour s’acheter des cartes d’action, d’autres cartes trésor ou même encore des cartes point. C’est dans la finesse de préserver l’équilibre de notre deck, tout en l’alimentant en cartes point, que résident la stratégie et tout le plaisir de ce jeu fabuleux.

En résumé, Dominion est un jeu facile d’apprentissage, rapide à jouer, tout en poussant le joueur à bien maîtriser la création de son deck équilibré sans compter le grand sentiment de satisfaction lorsqu’on réussit à jouer une combinaison de cartes d’action et de trésor pour réussir à aller se chercher des points de victoire. C’est un jeu enivrant qui devrait être dans toutes les collections.

Conclusion de Dominion


 



, , , ,